Église des Fils du Seigneur Jésus Christ

Contenus
Jésus Christ RETOURNE
 
Études Bibliques
 
Lettre ouverte du Dieu de ses pères à tout le peuple de l'Israël
 
Points Bibliques
 
 
 

À son service

Qui sommes-nous?
 
Adresses et téléphones
 
Contactez-nous
 

Español      English

    Italiano      Português

Français      Deutsch

 

Étude: 9                                                             Qu'est la dîme ?

 

    Il est défini comme la dixième partie des recettes qu'une personne apporte pour des utilisations sacrées ; de nos jours, la majorité des congrégations que se font appeler des Chrétiens le perçoivent de ses fidèles et, dans beaucoup de cas, ils leur stimulent à s'efforcer pour qu'ils effectuent un apport croissant, en comparant le Don de Dieu aux choses matérielles qui peuvent plus être obtenues en travaillant et en conditionnant à la quantité de l'apport la Bénédiction que recevront les fidèles.

   Alors, convient de demander nous Est celui-là la Volonté du Seigneur Jésus Christ ? ; Toutes ces personnes vivent en même temps sous la loi et sous la Grâce ? ; N'était pas la dîme prescrit dans la loi à Moïse et parfaitement délimités les objectifs de ce dernier ?.

   De ce qui précède, on détache que dans ces congrégations “Chrétiennes” ils N'obéissent pas à la Volonté de Dieu, puisque ses chefs agissent conformément à leurs propres convoitises et non selon le Christ ; o peut-être ceux-ci sont Lévites et par conséquent doivent être soutenus par les autres tribus pour que puissent-ils “servir” à Dieu de continu ?.

 

Jésus Christ Abrogea la loi :

   Si tu que tu lis es notre Véritable Frère, tu sauras que la FIN de la LOI est le Christ (Romains 10:4) ; étant donné lequel ils N'ont pas, après constituée l'Église (Pentecôte), UN SEUL PASSAGE DANS LA BIBLE QUI CONSIGNE L'APPORT DU DÎME PAR LES FRÈRES, quelqu'un est la Congrégation que nous considérons. Plus encore, Le Seigneur Jésus Christ nous dit : “Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement” (Matthieu 10:8), y “Et que celui qui a soif vienne; que celui qui veut, prenne de l'eau de la vie, gratuitement” (Apocalypse 22:17). Évidemment, qui le Seigneur Lui-Même explique que “l'ouvrier mérite sa nourriture” (Matthieu 10:10); nous pouvons constater comment ont agi tous les Apôtres du Seigneur, GUIDÉS PAR L'ESPRIT SAINT, en ce qui concerne le sujet d'DONNER et de RECEVOIR, si scrutons les Écritures depuis des Actes désormais. Mais, ce sujet qui se base les Offrandes Volontaires et sur son Administration Honnête, il mérite qu'on effectue une Étude spécifique ; toutefois, nous rappellerons les mots de l'apôtre Paul aux frères de Thessalonique : “Vous savez vous-mêmes comment il faut NOUS IMITER, car nous n'avons pas vécu parmi vous dans le désordre. NOUS N'AVONS MANGÉ GRATUITEMENT LE PAIN de personne; mais, dans le travail et dans la peine, nous avons été nuit et jour à l'oeuvre, pour n'être à CHARGE à aucun de vous. Ce n'est pas que nous n'en eussions le droit, mais nous avons voulu vous donner en nous-mêmes un modèle à imiter.Car, lorsque nous étions chez vous, nous vous disions expressément: Si quelqu'un NE VEUT PAS TRAVAILLER, QU'IL NE MANGE PAS NON PLUS" (2 Thessaloniciens 3:7-10).

 

Abraham a livré à Melchisédek la Dîme par tous les Fils de la Promesse:

   La Dîme que Abraham a donné à Melchisédek est Équivalent à la dîme prescrit dans la loi à Moïse ?. Quand Abraham a donné la Dîme de tout à Melchisédek (Genèse 14:18-20), la loi n'existait pas, puisque Dieu l'a livrée à Moïse quatre cent trente années ensuite ; en outre, la loi N'A PAS ABROGÉ l'ACCORD que Dieu a ratifié envers Abraham, de sorte que la Promesse soit encore valable, parce que nous avons accès à la Vie Éternelle, notre Héritage, seulement à travers la Promesse et non par la loi (Galates 3:17-18; Galates 3:22). De sorte qu'il y ait deux chemins, celui de la Promesse et celui de la loi.

   Au Chemin de la Promesse appartiennent Abraham et tous ceux-là prédestinés par Dieu à adopter Fils Le sien par son Saint Esprit, Celui qui nous perfectionne jusqu'au Jour de Jésus Christ, pour que nous accédions à la Vie Éternelle ; ce qu'est l'accomplissement absolu de la Promesse que Dieu a faite à Abraham (Romains 8:11-17; Galates 4:5-7; Philippiens 1:6; Hébreux 12:23). Par conséquent, la BÉNÉDICTION de DIEU à Abraham atteint à tous ceux qui sommes la même FOI que Abraham, ceux que quand Jésus Christ nous salera à la rencontre nous livrons tout notre être, esprit, âme, corps, pour être sanctifiés et Être gardés par LUI irrépréhensibles jusqu'à Sa Venue déjà prochaine (1 Thessaloniciens 5:23). Alors, quand Melchisédek a reçu la Dîme de tout, de mains d'Abraham, nous a reçu à son Fils Abraham et tous, Fils Le sien (Galates 3:25-29; Galates 3:8) prédestinés pour la Vie Éternelle depuis avant la fondation du monde (Éphésiens 1:4-5; Éphésiens 1:11-22; Éphésiens 2:4-6), tous ceux qui en Étant justifié par la Foi en Jésus Christ, c'est-à-dire, par l'accomplissement de la Promesse, Nous VIVONS devant Dieu (Romains 8:1-4; Romains 8:10-14). Celui-ci est la Dîme que Abraham a consacré à Dieu lui-même ; et en Abraham il a payé la Dîme aussi Lévi, qui n'était pas encore né, dont la tribu selon la loi reçoit ce qui est la dîme (Hébreux 7:9-10).

 

Si nous faisons des oeuvres de la loi, nous sommes sous Malédiction :

   Le second chemin est celui de la loi, que rien doit voir avec celui de la FOI ; parce que le juste Vivra par sa Foi (Habacuc 2:4; Romains 1:17; Galates 3:11; Hébreux 10:38); mais la loi dit : “Maudit soit celui qui n'accomplit point les paroles de cette loi, et qui ne les met point en pratique!” (Deutéronome 27:26 ; Galates 3:10 ; Galates 3:13 ; Levíticos 18:5). Maintenant, N'est pas Ordonné par Dieu dans la loi que toutes les autres tribus de l'Israël devaient soutenir à celle de Lévi, pour apparaître de de celle-ci ce qui est chaste sacerdotale et ce qui est lévites, consacrés à Dieu pour le servir exclusivement ?. De sorte qu'il doive être rempli cet COMMANDEMENT du SEIGNEUR, bien qu'ils ne l'aient pas toujours fait (Malachie 3:6-9); bien que s'il est rempli ce dernier, il y a obligation aussi de remplir chacun des autres; ce pourquoi, si nous justifions par la loi, de la grâce nous sommes tombés, EST INUTILEMENT MORT le CHRIST (Galates 2:16-21). Mais, Quel homme pouvait, peut-il ou pourra-t-il accomplir toute la loi ? ; parce que s'il est transgressé seulement dans un aspect, on est coupable de tous la loi (Malachie 3:6-10 ; Jacques 2:10-11).

   Alors, Ne trébuchent pas tous ces chefs que dit-il des chrétiens, dans la Pierre glissement et Roche de chute, parce qu'ils ignorent volontairement (2 Pierre 3:5) la Justice de Dieu et l'essayent, par profit malhonnête, établir ce qui est propre ? (Romains 9:33 ; Romains 10:3).    N'ont pas lu les Écritures ? ; Ne se sont pas rendu compte de duquel rien a perfectionné la loi (Hébreux 7:19; Hébreux 10:1) et que La loi et les prophètes ont subsisté jusqu'à Jean (Luc 16:16) et que la FIN de la LOI EST le CHRIST ? (Romains 10:4). Par conséquent, aucun Est justifié par les oeuvres de la loi, mais par la Foi en Jésus Christ (Galates 2:16; Galates 5:4); parce qu'en étant présent ce qui est PARFAIT, la loi a été abrogée par sa faiblesse et inefficacité (Hébreux 7:18). Mais pour L'ABROGER, Jésus Christ A PAYÉ le PRIX EXTRÊME, il a mis sa VIE JUSQU'au DÉCÈS dans le Madrier, pour nous dégager de la MALÉDICTION de la LOI, et nous racheter avec son SANG PRÉCIEUX (1 Pierre 1:18-20); parce qu'IL, en étant Dieu et le DONNEUR de la loi, c'est ce qui est SEUL QUI A PU L'ACCOMPLIR. Amen.

 

Copyright © 2004 - 2018  Église des Fils du Seigneur Jésus Christ